L’Etat rationalise régulièrement ses biens immobiliers, ses voitures, etc., mais aussi son aviation. A ce titre, le service Domaines, qui dépend du ministère de l’Économie, vient de mettre aux enchères deux appareils Air Force sur son site Internet. Les deux lots, les A340 estampillés «République française», peuvent être visités sur rendez-vous du 15 au 22 décembre sur la piste de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, la date de vente étant prévue le 22 décembre. Montant initial du prix: 80 000 euros par lot.

Selon le blog spécialisé AerobuzzCes deux appareils, qui ont effectué leurs premiers vols début 1995, ont été affrétés par Austrian Airlines, avant d’entrer au service du Transport Squadron 3/60 Esterel en 2006. Utilisé pour le transport de personnel et l’évacuation des populations en cas de sinistre naturels, ces appareils ont notamment été mobilisés au début de l’épidémie de Covid-19, fin janvier 2020. En fait, ils avaient été utilisés pour rapatrier des citoyens français de Wuhan vers la base de Creil, dans l’Oise.

Selon le fichier de domaine, les deux A340-200 ont cumulé respectivement plus de 68 000 et plus de 70 000 heures de vol, ont bénéficié de récentes opérations de maintenance et sont toujours en service. Les services de l’État précisent cependant que ces appareils, vendus “avec son équipement intérieur”, sont livrés “tel quel et sans garantie”.

Le dossier indique que ces ventes sont réservées aux professionnels et qu’elles comportent diverses obligations. Par conséquent, l’acheteur doit supprimer le logo de la «République française» dans un délai d’un mois après la mise au rebut de l’appareil. Ce dernier doit également être retiré de l’asphalte. “avant le 31 décembre 2020.”

READ  Vient de sortir, les sneakers Lidl vendues jusqu'à 80 fois plus chères sur Internet